fonds d'écran - créations numériques - webmastering - photograhie - création de site - référencement efficace


 

 

Mycologie ... Les champignons dans la nature. Photographies pour fonds d'écran en grand format format (1024 x 768) à télécharger sur le site.

3_ cepes amanite_tue_mouche bolet_bai_1 bolet_bai_2
bolet_orange cepe_1 cepe_2 cepe_3
champignon_d_arbre champignon_mousse champignons_nors clavaire
clavaire_doree fleur_du_mal girolle hydnes_imbrigues
la_flutee_du_cerf pholiotes russule_charbonniere souche
sur_une_souche trompette_de_la_mort vesse_de_loup violet

(si vous connaissez les noms scientifiques communiquez-les moi ! La passion ne fait que débuter !!)

Et quelques temps après, un 'mycologue' passionné est pasé et m'a fort gentiment communiqué toutes ces données " techniques", retransmises donc telles qu'elles m'ont été communiquées par mail:

Bonjour,

voici la liste en partie déterminée concernant vos photos.
J'ignore si vous avez été contacté par certains de mes collègues mycologues (je n'en suis pas certain). Mais si c'était le cas, ils n'ont pas dû manquer de vous expliquer qu'afin de faire une détermination correcte d'une espèce à partir de photos, il nous faut obligatoirement une vue du chapeau, de l'envers du chapeau (lames ou tubes etc...), une vue du pied et de sa base déterrée, et une idée de l'habitat (conifères-feuillus etc...).

Mais je comprends très bien que vous êtes passionné de photographie, et pas encore tout à fait mycologue.

photo 1: Boletus edulis (cèpe de Bordeaux)

photo 2: Amanita muscaria (Amanite tue-mouche) toxique et hallucinogène.

photo 3: ou bien c'est Boletus edulis, ou Boletus aestivalis. Il me manque l'aspect du pied.

photo 4: plutôt Boletus aestivalis (Bolet d'été).

photo 5:Leccinum versipele (sous bouleau) bolet orange-terne.
Pour commencer:
photo 5: au lieu de Leccinum versipele, il faut écrire selon la toute dernière mise à jour de nos référentiels:
Leccinum albostipitatum.( Leccinum à pied blanc). L versipele est caduque. Voyez, en mycologie tout est simple...
Je tiens à cette rectification, parce que si un mycologue avisé visitait votre site, il risquerait de nous prendre pour des ringards..

photo 6: impossible à identifier si on ne voit pas l'envers du chapeau. En tout cas c'est un bolet.

photo 7:Boletus edulis.

photo 8: Boletus edulis.

photo 9: Fomitopsis pinicola (Fomitopsis du pin) Le mal nommé, car on le trouve également sur bois de feuillus. C'est une espèce très commune.

photo 10: je n'ai pas la réponse.

photo 11: une russule (genre impossible sans le dessous).

photo 12: Ramaria aurea? Ramaria flava? ou un tas d'autres! ces espèces sont très difficiles à identifier sur le terrain.

photo 13: même réponse.

photo 14: il me manque l'envers!

photo 15: Cantharellus cibarius (girole) je pense, il me manque d'envers. Vous en souvenez-vous lors de la photo?

photo 16: Sarcodon imbricatus (Hydne imbriqué). Espèce plutôt montagnarde. ou submontagnarde.

photo 17: le dessous?

photo 18: Kuehneromyces mutabilis je pense. (Pholiote changeant). Comestible. Attention les confusions avec Galerina marginata, qui lui ressemble beaucoup. Ce dernier mortel.

photo19: une russule (il me faut l'envers).

photo 20: certainement Hypholoma fasciculare. Les lames comportent des teintes verdâtres. Très commun. Amère et toxique.

photo 21: Mycena epipterygia, variété lignicola. Il y a plusieurs formes de cette espèce. Ici, la forme lignicole. Les autres sont terricoles. Pour les séparer = microscope.

photo 22: cratherellus cornucopioides. (trompette des morts). Tout le monde connaît.

photo 23:Lycoperdon perlatum. Si pied+ de 7 cm._centimètres de haut= Calvatia exipuliformis (pied plissé-ridé)

photo 24: (ouf!) Laccaria amethystina. Bon comestible. Rejeter le pied filandreux, donc indigeste.


Pour ma part, je ne fais pas de photos. Mes collègues locaux me le reproche assez! d'autant plus qu'avec les appareils numériques très faciles d'utilisation nous pouvons faire des prises de vue sur microscope, ce qui en mycologie constitue souvent l'arme fatale afin de faire des déterminations exactes sur des espèces difficiles.

J'ai quelques photos réalisées par un ami sur certaines de mes récoltes. Je vais essayer par un autre courrier de vous en adresser quelques-unes, si je parviens à maîtriser mon ordi, car dans ce domaine, je suis nul...

Avec mes meilleures amitiés. Jean C.

que je tiens donc à remercier plus que vivement et pour lequel je viens de publier ceci : mycologie - agaricus bernardii

là il s'agit bien de MYCOLOGIE et donc d'une petite fiche technique ...